GherFrance

GherFrance

PREMIER PRINCIPE DE LA RICHESSE //////// CH. 4 //////// 17 MARS 2015

CHAPITRE 4

 

                                  Le Premier Principe de La Science de la Richesse

 

 

La PENSÉE est la seule puissance qui puisse produire les richesses réelles à partir de la Substance Originale. La substance dont toutes les choses sont faites est une Substance qui Pense, et une pensée d’une forme dans cette substance produit la forme.

 

Si je désire un bien déterminé, je dois greffer et instiller dans mon mental une vision nette de ce bien spécifique ; et ensuite, comme cette idée est le moule que je place dans le mental — — il sera rempli par la substance nécessaire à la manifestation complète de ce bien dans ma vie.

 

La Substance Originale se déplace selon mes pensées ; chaque forme et processus que je vois dans la nature est l'expression visible d'une pensée dans la Substance Originale.

 

Quand la Substance Originale pense à une forme, elle prend cette forme.

 

Quand elle pense à un mouvement, elle fait ce mouvement.

 

C'est de cette manière que toutes les choses ont été créées. Je vis dans un monde pensé, qui fait partie d'un Univers pensé.

 

La pensée d'un univers mobile s'est développée dans toute la Substance Originale, et la Substance Pensante se déplaçant selon cette pensée, a pris la forme de systèmes de planètes et maintient cette forme.

 

La Substance Pensante prend la forme de mes pensées et se déplace selon ces pensées.

 

En maintenant l'idée d'un système circulaire plein de soleils et de mondes, elle prend la forme de ces corps et les déplace comme elle l'a pensé.

 

Pensant à la forme d'un chêne, arbre à la croissance lente, elle agit en conséquence et produit l'arbre, bien que des siècles puissent être nécessaires pour effectuer le travail.

 

En créant, la Substance Originale semble se déplacer selon les lignes du mouvement qu'Il a établi ; la pensée d'un chêne ne cause pas la formation instantanée d'un arbre adulte, mais commence le mouvement des forces qui produiront l'arbre, selon des lignes établies de croissance.

 

Chaque pensée de forme, maintenue dans la Substance Pensante, cause la création de la forme, mais toujours, ou du moins généralement, selon les lignes de croissance et d'actions déjà établies.  

                      

La pensée d'une maison d'un certain style de construction, si elle était imprégnée dans la Substance Originale, ne pourrait pas causer la formation instantanée, de la maison.

Elle causerait le réveil des énergies créatrices fonctionnant déjà sur le marché et dans le commerce par des canaux tels qu'il en résulterait la construction de la maison.

 

Et s'il n'y avait aucun canal existant par lequel l'énergie créatrice ne pourrait fonctionner, alors la maison serait formée directement à partir de la substance principale, sans attendre les lents processus du monde organique et inorganique.

 

Aucune pensée de forme ne peut être imprégnée dans la Substance Originelle sans causer la création de cette forme.

 

L'humain est un centre de pensées qui peut générer des pensées. Toutes les formes que l'être humain crée avec ses mains doivent d'abord exister dans sa pensée ; il ne peut pas former une chose tant qu'il n'a pas pensé cette chose.

 

Et jusqu'ici l'être humain a entièrement confiné ses efforts au travail de ses mains ; il a appliqué le travail manuel au monde des formes, cherchant à changer ou modifier celles déjà existantes. Il n'a jamais pensé à essayer de causer la création de nouvelles formes en imprégnant ses pensées sur la Substance Originale.

 

Quand l'être humain a une pensée de formes, il prend les matériaux des formes de la nature et en fait une image de la forme qui est dans son esprit.

 

Il a jusqu'ici fait peu ou pas d'effort pour coopérer avec l'Intelligence sans forme ; pour travailler «avec La Source » Il n'a pas encore rêvé qu'il pouvait « faire ce qu'il a vu faire par La Source »

 

L'être humain remodèle et modifie les formes existantes par le travail manuel. Il n'a pas porté attention à la question de savoir s'il peut ou pas produire des choses à partir de la Substance Originale en lui communiquant ses pensées.

 

Il est possible, de prouver que n'importe quel être humain peut faire ainsi et de montrer comment.

 

Pour notre première étape, nous devons établir trois propositions fondamentales :

 

D’abord, il y a une Substance Originale à partir de laquelle toutes les choses sont faites.

 

Tous les nombreux éléments, apparemment différents, sont de différentes présentations d'un élément. Toutes les nombreuses formes trouvées dans la nature organique et inorganique sont les différentes formes faites à partir de la même substance.

 

Et cette substance étant une Substance Pensante, une pensée imprégnée dans celle-ci produit la forme de la pensée.

                                                                       

La pensée, dans la Substance Pensante, produit des formes. L'être humain est un centre de pensées, capable de pensées originales.

 

Si l'être humain peut communiquer sa pensée à la Substance Pensante originale, il peut causer la création ou la formation de la chose à laquelle il pense.

 

Pour récapituler : —

 

Il y a une Substance Pensante dont toutes les choses sont faites, et laquelle, dans son état original, imprègne, pénètre, et remplit les espaces vides de l'univers.

 

Une pensée, dans cette Substance, produit la chose qui est imagée par la pensée.

 

L'être humain peut former des choses en pensée, et, en imprégnant sa pensée sur la Substance Originale, peut causer la création de la chose à laquelle il pense.

                                                                

En reculant dans le temps depuis les phénomènes de formes et de pensées, j'en viens à croire à une Substance Pensante Originale. Raisonnant plus en avant dans le temps à partir de cette Substance Pensante, j'en viens à croire au pouvoir de l'être humain d’être capable de causer la formation de la chose à laquelle il pense.

 

Et par expérience, je trouve le raisonnement vrai et ceci est ma preuve la plus forte

 

Si un être humain en lisant ce livre devient riche en faisant ce qu'il lui est indiqué de faire, c’est une évidence à l'appui de cette affirmation. Mais si chaque être humain qui fait ce qui lui est dit de faire devient riche, c'est une preuve positive.

 

La théorie est vraie jusqu'à ce que le processus échoue mais ce processus n'échouera pas, car chaque être humain qui fait exactement ce que ce livre lui indique de faire deviendra riche.

 

Les être humains deviennent riches en faisant les choses d'une Certaine Façon. Afin de devenir riches, les être humains doivent devenir capables de penser et d’agir d'une Certaine Façon.

 

La manière qu'a un être humain de faire les choses d’une Certaine Façon est le résultat direct de la manière dont il pense à ces choses.

 

Pour faire les choses de la manière comme je veux les faire, je dois acquérir la capacité de penser de la manière qu’il faut penser.

 

C'est la première étape vers la richesse.

 

Pour penser ce que je veux penser, je dois penser VÉRITÉ, indépendamment des apparences.                                  

 

Chaque être humain a la puissance naturelle et inhérente de penser à ce à quoi il veut penser, mais faire ainsi exige bien plus d'effort que de se laisser porter par les pensées suggérées par les apparences ou par ce qu’il voit.

 

Penser selon les apparences est facile. Penser et voir la Vérité indépendamment des apparences est laborieux et exige une dépense d’énergie supérieure à celle exigée par n'importe quel autre travail humain.

 

Il n'y a aucun travail pour lequel la plupart des gens se fatiguent autant comme ils le font avec une pensée soutenue et consécutive ; c'est le travail le plus dur au monde. C'est particulièrement vrai quand la Vérité est contraire aux apparences.

 

Chaque apparence dans le monde visible tend à produire une forme correspondante dans l'esprit qui l'observe. Ceci peut être empêché seulement en maintenant la pensée de la VÉRITÉ.

 

Regarder l'apparence de la maladie produira la forme de la maladie dans l’esprit et finalement dans le corps. À moins que je maintienne la pensée de la Vérité, c’est-à-dire qu'il n'y a aucune maladie. Il y a apparence de maladie et la réalité ou vérité, c’est qu’il y a la santé. Rien d’autre !

 

Regarder l'apparence de la pauvreté produira les formes correspondantes dans mon propre esprit, à moins que je soutienne la Vérité il y a apparence de pauvreté. Dans la Réalité, il y a abondance. Rien d’autre !

 

Penser à la santé quand on voit seulement les apparences de la maladie, ou penser à la richesse au milieu d’apparences de pauvreté, exige du pouvoir. Celui qui acquiert cette puissance devient un MAITRE PENSEUR. Il peut conquérir le destin ; il peut avoir ce qu'il veut.

 

Cette puissance peut seulement être acquise en retenant le fait de base qui est derrière toutes les apparences ; et ce fait est qu'il y a une Substance Pensante par laquelle toutes les choses sont faites.

                                                                       

Alors, nous devons comprendre cette vérité qui nous dit que :

Chaque pensée retenue dans cette substance devient une forme. Ainsi, l'être humain peut imprégner ses pensées sur cette substance, ce qui aura pour effet qu’elles prendront forme et deviendront des choses visibles.

                                                                           

Quand je réalise ceci, je perds tous doutes et craintes, parce que je sais que je peux créer ce que je veux créer ; obtenir ce que je veux avoir et pouvoir devenir ce que je veux être.

 

Dans une première étape vers la richesse, je dois croire les trois affirmations fondamentales données précédemment dans ce chapitre ; et afin de les souligner, je les répète ici : --

Il y a une Substance Pensante dont toutes les choses sont faites, et laquelle, dans son état original, imprègne, pénètre et remplit les espaces vides de l'Univers.

Une pensée, dans cette substance, produit la chose qui est imagée par la pensée.

Je peux former des choses en pensée, et, en imprégnant ma pensée sur la Substance sans forme, et je peux causer la création de la chose à laquelle je pense.        

 

Je dois laisser de côté tout autre concept de l'univers que celui-ci : le * monisme : Système qui considère que l’ensemble des choses peut être réduit à une substance unique.

 

Je dois insister sur ce concept jusqu'à ce qu’il soit bien fixé dans mon esprit et devienne ma pensée habituelle.

 

Lire ces affirmations plusieurs fois, à plusieurs reprises, encore et encore ; fixez chaque mot dans ma mémoire et méditez sur eux jusqu'à ce que je crois fermement ce qu'ils disent.

 

Si un doute survient, le mettre de côté, comme erreur. Ne pas écouter des arguments contre cette idée. Ne pas aller dans une église ou dans des conférences où un concept contraire est enseigné ou prêché.

 

Ne pas lire de magazines ou de livres qui enseignent une idée différente. Si je suis ébranlé dans ma foi, tous mes efforts seront vains.

 

Ne pas demander pourquoi ces choses sont vraies, et ne pas spéculer sur le comment elles peuvent être vraies. Les tenir simplement comme la Vérité.

Elles sont vraies !

 

La Science de la Richesse et de l’Abondance commence avec l'acceptation absolue de la croyance en cette Loi Fondamentale. 

 

                                                  ********************                                        

                    

Maintenant, avec une foi encore plus grande, chacun, chacune désire et veut obtenir de nouvelles belles choses. Tous et toutes, le méritent mille fois ! Il en est pour chacun, pour chacune, selon sa foi inébranlable comme il en est ainsi pour nous tous.

 Demander, désirer, vouloir être riche est la plus noble pensée qui soit !

 Il n'en est pas de plus noble, de plus pure !

Chacun, chacune mérite énormément d’être Riche, très Riche c’est son droit d’être humain, de désirer et vouloir beaucoup d’euros, de dollars, de pesos, de chèques, des lingots d’or, des diamants !  De même son droit d’en être infiniment reconnaissant, avec une éternelle gratitude !

La planète Terre est immensément riche, fortunée et inépuisable. Et ce pour chacun et chacune d'entre nous !

Joie, Richesse, Fortune, Bonheur, Abondance, Prospérité,

La Source Lumineuse de l’Univers Infini le veut absolument !

Oui ! La Source Lumineuse de l’Univers Infini le veut absolument !

Avec Tout mon amour et Toute ma Gratitude !

Boomerang

                                         *****************

** Qu'importe ce qui s'est passé hier, la semaine dernière ou l'année d'avant !

** On se doit de cesser de déplorer ce que l'on a fait ou bien ce que l'on n'a pas fait !

** Il faut vivre pour la joie et l'émerveillement d'aujourd'hui, aujourd'hui !

** Merci, merci, merci !

Boomerang.

                                              ****************

** Un grain planté en terre, par amour de la vie sort à la lumière, et il croit en donnant de multiples grains !

** Soyez ce grain ! Vous serez magnifique !

** Merci, merci, merci !

 Boomerang.

                                   Toute pensée est création, toute pensée est action.

                                                                                              Boomerang.

                                       *******************



17/03/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres